Gladius, Vol 10 (1972)

Machines de Jet Médiévales


https://doi.org/10.3989/gladius.1972.161

J. F. Finó , España

Resumen


POUR employer un terme moderne, l'artillerie médiévale est surtout une artillerie «de position», formée d'engins de siège et de place. Ce n'est pas que l'artillerie «de campagne» fut inexistante. Lors de la Croisade d'Egypte (1249-1250), Sarrazins et Chrétiens s'en servent à l'occasion du passage d'un bras de Nil. Mieux encore, à la bataille du Mons-en-Pevèle (1304), les troupes de Philippe IV le Bel disposent de cinq petites pièces lesquelles lancent sur les Flamands des projectiles de la grosseur d'un poing. Mais cet emploi reste, somme toute, assez exceptionnel et dans les pages qui suivent nous ne nous occuperons que des pièces de position.

Texto completo:


PDF


Copyright (c) 1972 Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC)

Licencia de Creative Commons
Esta obra está bajo una licencia de Creative Commons Reconocimiento 4.0 Internacional.


Contacte con la revista gladius.cchs@cchs.csic.es

Soporte técnico soporte.tecnico.revistas@csic.es